Régale maman avec le code MAMA4EVER - 10€ offerts - Livraisons et retours offerts en France 🦍❤️👟

L’upcycling, le phénomène tendance de la mode responsable

L’upcycling ou surcyclage est une forme de recyclage très tendance dans l’univers de la mode actuellement. Déposer des vêtements dans des points de collecte au lieu de les jeter est devenu un réflexe ancré dans le quotidien des consommateurs. Cette initiative permet de donner une seconde vie aux textiles usagés, aux matériaux et aux divers objets du quotidien qui ne sont plus utilisables. Elle s’inscrit dans une démarche pour une mode éthique et écoresponsable. Découvrez-en plus sur ce processus de valorisation des déchets.

L’upcycling : qu’est-ce que c’est ?

L’industrie textile est responsable de 10 % des émissions de CO2 dans le monde. Face à la surconsommation vestimentaire qui ne fait qu’accroître cette pollution, les marques émergentes redoublent d’efforts afin de trouver des solutions pour réduire leur impact environnemental. C’est à travers l’upcycling qu’elles tentent de contrebalancer ce constat. Les consommateurs sont donc invités à donner au lieu de jeter les habits dont ils n’ont plus l’usage.

L’upcycling consiste principalement à puiser des matières premières à travers des « déchets » pouvant être réutilisés. Il s’agit d’une initiative à la fois écologique et économique qui permet de revaloriser les matériaux en fin de vie, les chutes de production, les vêtements usagés ainsi que les invendus. Ainsi, de nouvelles gammes de vêtements et d’accessoires pensés de manière durable entrent sur le marché. Cette technique permet de préserver les ressources naturelles au profit de matières recyclées.

Upcycling : vêtements récupérés

À travers le surcyclage, les pneus usagés peuvent devenir des ceintures tendances, les blousons encombrants se transforment en sacs à main ou encore, les vieux vêtements se recyclent en de nouvelles pièces originales. En d’autres termes, l’upcycling permet de détourner un objet, un vêtement ou un accessoire pour en créer de nouveaux à moindres frais pour l’environnement.

Une source de matière première inépuisable pour éviter le gaspillage

Le principe fondamental de l’upcycling repose sur l’adage : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » d'Antoine Lavoisier. Et les matières premières dans l’industrie de la mode ne manquent pas. Que cela provienne des usines et des points de vente : déchets textiles, fin de rouleaux, stocks d’invendus, etc. ou encore directement des consommateurs : vide dressing, vêtements de seconde main, points de collectes, etc. la récupération des matériaux se fait aisément.

Ainsi, de nombreuses marques se lancent dans l’exploitation de matières recyclées afin de créer de nouvelles pièces tendances. Ce sont généralement des idées originales qui séduisent les consommateurs à la recherche d’une alternative visant à favoriser le recyclage au lieu de se fournir auprès des grandes marques. Et ces dernières sont même invitées à repenser la création de leurs produits qui permet la réutilisation facile de certains éléments (semelles démontables, empiècements faciles à enlever, accessoires de qualité, etc.).

Des créations originales produites par des marques engagées

Il existe actuellement de nombreuses marques qui entrent dans la chaîne de recyclage en offrant une deuxième vie aux produits dont on n’a plus l’usage. Toutes rivalisent d’originalité dans le but de contrebalancer les tonnes de déchets que produisent l’industrie de la mode chaque année, surtout avec l’avènement du fast fashion.

17 h 10 : la marque qui ouvre les yeux sur le gaspillage dans les événements

Bien que le Festival de Cannes réunisse les comédiens, les producteurs et les gens du cinéma les plus talentueux, il n’en reste moins qu’il s’agisse d’un événement qui engage une grande quantité de ressources. C’est à partir de ce constat que les talentueuses couturières de 17 h 10 se sont lancées dans la confection de robes et de vêtements fabriqués à partir du tapis rouge du festival. En effet, ce dernier est changé 3 fois par jour pour une distance de 60 m à chaque utilisation, ce qui fait plus de 2 km de tissu à la fin du festival.

Second Sew : des vêtements pour les petits bouts à partir de matériaux recyclés

Donner une deuxième vie aux vêtements de seconde main chinés dans des brocantes ou dans des vides greniers, c’est ce que fait Camille, la fondatrice de Second Sew. Elle veut montrer qu’il est possible de créer différents produits accessibles à tous à partir de linge de maison, de vêtements ou encore de tissus collectés un peu partout. Et pour éviter le gaspillage, le reste de tissu est utilisé comme rembourrage de coussins.

RESAP : le label d'upcycling qui monte

Elles sont 2 : Mona et Daphné, et ont créé le nouveau label qui fait parler de lui : RESAP. Leur vision, créer des pièces de mode uniques et engagées à partir de chutes de jeans récupérés (mais pas que !). La collab' lancée avec Levi's montre que l'engagement de grandes marques dans la mode responsable est possible. Ce qu'on aime particulièrement ? La communauté, la RESAP Family, très engagée. On a hâte de voir la suite !

RESAP x Levi's

L’upcycling peut aussi se faire à la maison !

Le surcyclage n’est pas seulement destiné aux principaux acteurs de la mode éthique, elle peut également être appliquée dans les ménages par les particuliers. En favorisant l’économie circulaire, tout un chacun peut apporter sa pierre à l’édifice d’une mode responsable et écologique. Il s’agit entre autres de réutiliser les vêtements qui ne vous conviennent plus et laisser parler votre imagination.

Vous pouvez par exemple créer des coussins à partir de vieux vêtements et récupérer des matériaux issus des ours en peluche de vos enfants pour les rembourrer. Ce geste à la fois écoresponsable et économique vous permet de personnaliser votre intérieur de manière stylée. Les vieux T-shirts peuvent aussi servir de matière première pour créer des éponges démaquillantes lavables et durables.

Vous l’aurez compris, l’upcyclage peut aussi commencer par un tri de vos ordures ménagères afin de contribuer, à votre échelle, au traitement des déchets que vous produisez. Cela vous évite également de participer à l’augmentation de l’impact environnemental des tonnes de déchets des industries de consommation. Les matériaux triés et récupérés peuvent vous servir afin de redonner une seconde vie à vos objets du quotidien.

En plus de recycler vos déchets ménagers, vous valorisez votre propre consommation et réduisez votre consommation de carbone et votre impact sur l’environnement. Cette forme de gestion de déchets vous évite également d’envoyer une partie des matières recyclables dans une déchèterie ou une usine d’incinération.

Effectuez une recherche

Panier