Comment recycler mes chaussures usagées ? – MEEKO

Comment recycler mes chaussures usagées ?

par Maxime Savart

Même pour les amoureux de la mode et de la beauté qui pensent que la durabilité est importante, il peut être difficile de s'y retrouver parmi toutes les informations parfois contradictoires. Nous essayons dans cet article de répondre à cette question qui nous est très souvent posée, comment recycler mes chaussures usagées ?

Comment recycler mes chaussures usagées

 

Quelle est la manière la plus responsable de se débarrasser de ses chaussures une fois qu'elles ont dépassé le point de non-retour ?

Peut-être que vos semelles ressemblent à du gruyère ou que vos talons hauts sont tellement rongés que vous dites aux gens que le chien les a mangé. S'il est temps de mettre à la retraite les chaussures que vous aimez tant et que vous cherchez des moyens responsables et durables de le faire, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle : la bonne, vous avez des options, la mauvaise, aucune n'est parfaite.

Sur les 24,2 milliards de paires de chaussures fabriquées chaque année dans le monde, les experts affirment que la plupart d'entre elles finissent dans une décharge ou un incinérateur, car il y a tout simplement trop de chaussures et pas assez de solutions de recyclage. 

"Lorsque vous fabriquez autant de produits, la plupart d'entre eux sont renvoyés à la décharge", explique le Dr Sahadat Hossain, directeur du Solid Waste Institute for Sustainability de l'université du Texas à Arlington. 

Pourtant, vous avez raison de résister à l'envie de jeter vos chaussures à la poubelle. Selon M. Hossain, les chaussures peuvent libérer des plastifiants, des métaux lourds et d'autres produits chimiques toxiques une fois qu'elles se retrouvent dans la décharge. Elles mettent également une éternité à se décomposer. Alors que les matériaux naturels se décomposent rapidement (le coton prend environ six mois et le cuir 20 à 40 ans), la plupart de nos chaussures contiennent des composants à base de plastique qui durent beaucoup, beaucoup plus longtemps.

"Le PVC et l'EVA représentent environ 35 % de tous les matériaux utilisés dans les chaussures, au niveau mondial", explique Hossain. "Ils peuvent mettre jusqu'à 1 000 ans à se décomposer". Bien sûr, tout cela est théorique, ajoute-t-il. Dans les décharges modernes, qui sont tapissées de plastique puis scellées, nos chaussures restent intactes "aussi longtemps que vous pouvez l'imaginer."

 

Dans le doute, donnez

Le conseil le plus simple qu'on peut vous faire est de faire don de ses chaussures usagées.

"Usé pour vous ne signifie pas forcément usé pour quelqu'un d'autre", explique Tiffany Fuller, directrice adjointe des programmes de réutilisation, de déchets spéciaux et d'appartements au département de l'assainissement de la ville de New York.

En fait, selon l'American Apparel and Footwear Association, nous achetons plus de sept paires de chaussures par an, soit l'équivalent d'une nouvelle paire toutes les sept semaines. Acheter à ce rythme signifie que la plupart de nos chaussures n'ont jamais vraiment l'occasion de s'user. Et la réutilisation est meilleure pour l'environnement que le recyclage.

En faisant un don, les chaussures se retrouveront probablement dans les pays émergents (les organisations caritatives vendent environ 25 % de ce que nous donnons localement et exportent le reste), dont certains disposent d'un marché florissant pour les chaussures usées, voire remises à neuf. 

"Certaines d'entre elles sont lavées et nettoyées et, si nécessaire, le talon est remplacé", explique Steven Bethell, fondateur de Bank & Vogue, un courtier mondial en vêtements usagés. Au Guatemala, il existe une usine de nettoyage de baskets, précise M. Bethell, tandis qu'au Pakistan, les chaussures de ville pour hommes sont revendues dans de grandes installations de recyclage. Si vous vous demandez si vos chaussures peuvent être portées à nouveau, le conseil de Bethell fait écho à celui de Fuller : "Dans le doute, donnez."

Il y a toutefois un problème majeur avec le don : Toutes les chaussures ne trouveront pas un nouveau foyer et les pays en développement sont remplis à ras bord de nos vieilles affaires. 

"L'offre est supérieure à la demande", explique Liz Ricketts, cofondatrice de la Fondation OR, une organisation à but non lucratif qui étudie l'industrie de l'occasion au Ghana. Au Ghana, dit-elle, jusqu'à 40 % des vêtements importés de l'Ouest sont directement mis en décharge ou brûlés. Elle pense que le pourcentage est encore plus élevé pour les chaussures.

Néanmoins, Mme Bethell indique qu'il existe des moyens d'augmenter les chances que vos chaussures soient retenues. Les baskets (pour hommes et femmes), les chaussures de football et les chaussures de ville pour hommes sont les plus demandées sur le marché international de l'occasion et constituent de bonnes options pour les dons (et alors les MEEKO en fin de vie on vous en parle même pas, elles s'arrachent aux quatre coins de la planète 😜. En revanche, les chaussures féminines à la mode, en particulier les talons hauts, se vendent à la pelle notamment sur des plateformes comme VINTED et il est préférable de les réparer et de les revendre chez soi.

Comment recycler mes chaussures usagées

 

Si elles ne peuvent pas être sauvées, voyez si elles peuvent avoir une nouvelle vie sous une autre forme

Si vos chaussures sont vraiment abîmées et que vous ne pouvez pas imaginer qu'une autre personne puisse les aimer - en règle générale, si le dessus est encore en bon état, la chaussure peut avoir une seconde vie - jetez-la dans un bac de recyclage plutôt que dans la poubelle. Le recyclage des chaussures est loin d'être aussi courant que celui des vêtements (les vêtements peuvent être déchiquetés et transformés en nouvelles fibres ou en isolant, par exemple), car les chaussures sont plus complexes. Cependant, il existe une poignée de programmes qui s'y essaient. Et les options devraient se multiplier au cours des prochaines années.

Le programme "Reuse a Shoe" de Nike aux Etats-Unis, qui existe depuis 1993, permet de recycler les chaussures de sport usées, quelle que soit la marque. À ce jour, 33 millions de paires de chaussures ont été traitées. Après avoir séparé les chaussures en cuir, mousse, plastique et caoutchouc, les morceaux sont broyés et réutilisés comme revêtement pour les terrains de jeux, les tops de piste, les rembourrages de tapis et même les nouveaux équipements Nike, comme peut-être les semelles de vos Air Jordan. Les américains peuvent participer à l'action en déposant leurs chaussures dans les magasins Nike et Converse. 

D'autres marques s'essaient à ce type de programme, c'est le cas de M.Moustache et de son programme ENCO[RE] disponible en France.

Vous pouvez également rapporter des chaussures abîmées de n'importe quelle marque dans les magasins Columbia et les magasins Asics participants (en voici la liste). Ces programmes de reprise en magasin sont gérés par I:CO, un gestionnaire mondial de déchets dont la société mère a ouvert en 2018 la première installation de recyclage de chaussures à l'échelle industrielle au monde, qui s'efforce de trouver des solutions pour tout type de déchets de chaussures, selon un représentant de l'entreprise par courriel. Récemment, I:CO s'est associé à Adidas pour transformer les morceaux de caoutchouc des chaussures de course en tapis, par exemple.


Heureusement, les options de recyclage des chaussures devraient s'étendre dans un avenir proche.

"Nous envisageons le recyclage de la chaussure à la chaussure. Conceptuellement, c'est une nouvelle façon de voir les choses", explique Dharan Kirupanathan, responsable de la technologie Futurecraft.Loop d'Adidas, une chaussure de course prétendument "recyclable à l'infini", fabriquée à partir d'un seul matériau et actuellement en phase pilote. Et I:CO prévoit d'étendre ses options de recyclage de chaussures à davantage de magasins et de marques en 2021.

 

La meilleure solution de toutes ? Continuer à les faire marcher

Avant d'agir comme indiqué ci-dessus, jetez un deuxième coup d'œil sur les chaussures en question. Il y a de fortes chances que vos chaussures ne soient pas à l'article de la mort et qu'elles puissent être ramenées à la vie. En fait, il n'y a presque rien de tel qu'une chaussure usée entre les mains d'un bon cordonnier.  

Si vous n'avez pas de cordonnier à proximité, essayez un service de réparation de chaussures en ligne, comme moncordonnier.com, misterminit ou handbagclinic. Si vous avez acheté une paire de chaussures haut de gamme, vérifiez si la marque propose des réparations en interne.

Vous pouvez également vous essayer au bricolage à la maison. Les adhésifs pour chaussures comme ceux de la 3M sont bon marché et efficaces et peuvent être utilisés pour boucher les trous de ces semelles fines comme du papier, rattacher une semelle qui tombe et - mon astuce préférée - reconstituer un talon usé pour ne pas marcher en biais.

 

L'avenir de la chaussure

Heureusement, l'industrie de la chaussure s'efforce de trouver de nouvelles solutions pour enrayer ce cycle de gaspillage et faire en sorte qu'il soit plus facile de se séparer de ses chaussures sans se sentir coupable. Qu'il s'agisse de jeunes entreprises comme MEEKO ou Veja ou de grands noms de l'industrie comme Adidas, Nike, New Balance ou Converse, de plus en plus de fabricants de chaussures adoptent des composants non toxiques, biodégradables et recyclés. Il est également plus facile que jamais de donner une seconde vie à une paire de chaussures en la mettant en vente sur des plateformes de revente comme VINTEDVestiaire Collective, Vide Dressing, Depop ou United Wardrobe ou sur des plateformes d'échange de baskets comme Sole Supremacy, StockX et Fight Club.

En conclusion, il n'y a pas de solution miracle pour se débarrasser des vieilles chaussures. Comme tout ce qui touche à la durabilité, c'est compliqué et nécessite des compromis. Et même les innovations en matière de recyclage ne peuvent remplacer le conseil éprouvé d'acheter des chaussures de la meilleure qualité possible (et donc changer ses habitudes de consommation, la qualité du produit avant la quantité) et de prendre soin de chaque paire aussi longtemps que possible. Une fois que vous avez passé ce cap ? Il est bon de se rappeler que les vieilles chaussures font aussi d'excellents pots de fleurs. La seconde main, c'est tendance en déco aujourd'hui aussi !

RETOUR AU HAUT DE LA PAGE