Il y a-t-il un après pour vos baskets ? – MEEKO

Il y a-t-il un après pour vos baskets ?

par Maxime Savart

Je la lustre, je la polis !

Lorsqu’une paire de Meeko quitte notre entrepôt pour atterrir à vos pieds, c’est vous qui avez la responsabilité de la rendre plus durable. Si nous faisons le maximum pour que vous vouliez et puissiez garder ces baskets pendant longtemps, nous ne pouvons pas vous forcer à les bichonner. Nous pouvons en revanche vous donner tous les bons conseils relatifs à l’entretien de nos sneakers :

  1. Évitez de les mettre en boite, aucune basket ne supporte bien qu’on la piétine et qu’on l’enduise d’alcool et de saleté.😊
  2. Une fois que vous aurez désobéi au conseil numéro 1, ne paniquez pas et ne jetez surtout pas vos Meeko à la poubelle, ce serait une erreur, une grosse erreur. Trouvez la Cendrillon en vous et avec les bons produits tout se passera bien.
  3. Munissez vous d’un produit nettoyant spécial sneakers. Nous aimons beaucoup les produits « Andrée Jardin » fabriqués en France avec matières premières recyclées/non polluantes. C’est un petit investissement qui vous permettra de garder vos baskets bien plus longtemps et de mieux supporter quand on vous marchera sur les pieds dans le métro. (ce qui arrive plus souvent qu'on ne le croit.)
  4. Si vous pouvez protéger vos baskets en amont c’est encore mieux. Il existe des produits permettant d’imperméabiliser vos sneakers et donc d’abord de garder vos pieds au sec, mais surtout de protéger vos chaussures d’éventuelles tâches indélébiles. L’imperméabilisant dépose un film sur l’ensemble de la sneakers et limite au maximum l’incrustation des tâches.

Vous pouvez retrouver des tutos très simples sur le site de « monsieur chaussure », ici.

Voici la base pour entretenir ses baskets et les garder propres et belles longtemps. La qualité des matières premières et de l’assemblage garantit des sneakers solides. D’ailleurs on a tendance à changer de baskets bien avant qu’elles soient complétement mortes (semelles qui se détachent, trou dans la partie textile, etc.).  On s’en sépare plutôt lorsque la crasse est irrécupérable. En bichonnant vos baskets, vous repoussez donc leur date de péremption. On se dit donc que si en plus de vous proposer des sneakers intemporelles, confortables et solides, vous jouez le jeu de l’entretien de votre côté, on sera bon pour des baskets vraiment durables et une production moins importante, uniquement adaptée aux vrais besoins de nos clients.

 

So long my friend 

Après une belle histoire d’amour, il est malheureusement temps de dire au revoir à vos sneakers Meeko. La fin de vie est un vrai sujet car cela représente une grosse partie de la pollution liée à l’industrie de la basket.

Deux situations sont envisagées :

  1. Tu t’es lassé(e) de tes Meeko qui ne sont de toutes manières plus toutes jeunes.
  2. Tu as écumé la terre entière avec elles et même le meilleur cordonnier ne pourrait pas les ramener à la vie.

Pour les baskets qui sont encore en état d’être portées, les solutions sont nombreuses. Nous vous invitons chaleureusement à les donner à une association comme Emmaus, La Fibre du Tri, Le Secours Populaire, La Croix Rouge, etc. De plus en plus de sites proposent également des produits de seconde main (Vinted), certains étant même spécialisés sur les sneakers (The Sole House). Favorisez l’économie circulaire. 😊

Le principal challenge pour nous concerne les paires qui n’ont plus rien à offrir : comment les récupère-t-on et qu’en fait-on ? Si la logistique de collecte n’est pas (trop) complexe à mettre en place sur Paris, cela se complique fortement pour le reste de la France. Est-ce que l’on vous demande de nous retourner les sneakers à vos frais ? Non, où alors en échange d’un avoir chez nous (qu’en pensez-vous ?). Est-ce que l’on vous demande de nous les retourner à nos frais ? Pourquoi pas mais compte tenu de nos marges cela parait compliqué. Une solution serait de mettre en place un point de collecte par grande ville. Nous pourrions ainsi acheminer les paires usagées en groupe vers notre entrepôt parisien, ce qui limiterait l’empreinte carbone ainsi que les coûts logistiques.

Une fois que l’on a récupéré vos vieilles baskets, reste à savoir ce que l’on en fait. Les sneakers sont des produits extrêmement compliqués à recycler compte tenu de la nature des matériaux et de la méthode d’assemblage. La première étape vers le recyclage est de travailler des matières facilitant le processus (naturelles et/ou recyclables). La seconde est de privilégier un assemblage sans colle, avec davantage de couture. La marque M Moustache a développé un super programme de recyclage duquel nous nous inspirons. Une seule usine en Europe (elle est allemande) propose le recyclage de sneakers. Nous espérons pouvoir rapidement travailler avec elle et, grâce au savoir-faire de notre atelier portugais, proposer une collection faite à partir d’anciennes Meeko recyclées. En attendant nous réfléchissons à une série courte de sneakers créées à partir des chutes de notre première collection.

Pour être informé(e) de nos futures initiatives liées à la fin de vie de nos sneakers, rejoins la newsletter juste en dessous.

Merci de nous avoir lu. 😊

À très vite,

L’équipe Meeko

RETOUR AU HAUT DE LA PAGE